NOTRE HISTOIRE 1/3

En 1961, était créée une École d’Application à la Direction de la Statistique et des Études Économiques de Côte d’Ivoire. Cet établissement se limitait au départ à la formation des fonctionnaires du corps des Agents Techniques de la Statistique, recrutés sur concours professionnel parmi les commis du service ou par concours direct, ouvert aux candidats titulaires du BEPC. Au cours de cette même année, I’ école a reçu des élèves des pays francophones voisins de la Côte-d’Ivoire.

Son champ de recrutement s’est ensuite élargi à MADAGASCAR en 1964 ; au SENEGAL en 1967 et progressivement aux pays d’Afrique centrale : République Populaire du CONGO en 1966, GABON en 1967, RWANDA en 1968, République ECENTRAFRICAINE et TCHAD en 1969, République du ZAIRE en 1970.

L’école a même reçu en 1969, un élève du territoire français des AFARS et lSSAS (actuellement République de DJIBOUTI) et en 1971, un de I’Archipel des Comores.

En 1963, l’École d’Application prenait le nom d’École de Statistique et devenait un établissement d’enseignement placé sous l’autorité directe du Ministre des Finances, des Affaires Économiques et du Plan. Sa vocation s’élargissait à la formation en 2 ans de cadres de niveau supérieur dénommés « Chefs de Travaux ».  Actuellement, il s’agit de la filière ITS, Ingénieur des Travaux Statistiques, marquée par différentes réformes en vue d’une amélioration du niveau des cadres formés.
En 1968, l’École va connaître encore un essor avec la création d’un autre corps de Statisticiens: celui des Adjoints Techniques de la Statistique.

NOTRE HISTOIRE 2/3

En 1982, le décret n° 82.219 du 3 Mars 1982 a étendu les objectifs de l’École à la formation de cadres statisticiens au plus haut niveau, la filière I.S.E., Ingénieur Statisticien Economiste. Ce même décret lui donne la dénomination  » École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée » – ENSEA.

En 1984, l’ENSEA a signé une convention avec l’INS du Niger pour l’ouverture à Niamey d’un cycle de formation de Techniciens et Techniciens Supérieurs de la statistique.

En 1987, l’École a ouvert la filière de formation des Ingénieurs Statisticiens Économistes (ISE), jusque-là délivrée par le CESD à Paris.
Une nouvelle filière a vu le jour à la rentrée scolaire 2002-2003.

Il s’agit du Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Analyses Statistiques Appliquées au Développement (DESS-ASAD). Cette filière est organisée en partenariat avec l’Université de Cocody (Abidjan) et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (France).
En 2005, l’ENSEA a signé une convention avec l’INSD du Burkina Faso pour l’ouverture à Ouagadougou d’un cycle de formation de Techniciens et Techniciens Supérieurs de la statistique au sein de l’Ecole Nationale des Régies Financières.
Egalement en 2005, l’ENSEA a obtenu le label « Centre d’Excellence Régional de l’UEMOA ».
En 2008, l’ENSEA a ouvert à la demande de l’INS du Niger sur deux promotions un cycle spécial de perfectionnement des Adjoints Techniques de la statistique.
Les auditeurs de ce cycle ont été reclassés après un an de formation dans les fonctions d’Ingénieur de Travaux Statistiques au sein de l’appareil statistique Nigérien.

NOTRE HISTOIRE 3/3

En 2010, l’ENSEA a signé une convention avec l’INSTAT de Madagascar pour l’ouverture à Antananarivo d’un cycle de formation de Techniciens et Techniciens Supérieurs de la statistique.
En 2015, la Banque Mondiale a octroyé à l’ENSEA le label de Centre d’Excellence Africain de formation en statistique.

Depuis 2017, l’école propose de nouvelles offres de formation à savoir :

  • Le Master en statistique agricole,
  • Le Master en actuariat,
  • Le Master en data science
  • La Formation doctorale.

Depuis sa création, rigueur et assiduité ont toujours caractérisé l’école.

 Le 04 Août 2017, à l’occasion de la journée nationale de l’excellence le Président de la République lui décernait le prix de l’administration publique la plus moderne de Côte d’Ivoire. Ce prix a été célébré à l’occasion de la première édition de la journée de l’excellence et du mérite en présence de madame KABA NIALE, Ministre du plan et du développement.

NOS DIRECTEURS