Malgré toutes ces années après ma formation dans cet excellent temple du savoir en matière de statistique et d’économie, c’est toujours un sentiment de fierté et de gratitude à l’endroit du peuple ivoirien, mais surtout à l’endroit de ces braves enseignants de l’ENSEA qui depuis plus de 3 décennies ont pris le relais et tiennent la dragée haute au CSD et l’ENSAI de Paris…