NB: L’inscription en ligne est obligatoire pour tous les candidats sur le lien suivant: www.concours.ensea.ed.ci

La formation d’Ingénieur Statisticien Economiste (ISE) à l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée d’Abidjan est une formation de niveau Master qui s’articule sur trois (03) années décomposées en (06) semestres. L’objectif de cette filière est de former des cadres statisticiens capables de contribuer aux orientations fondamentales des actions de développement des structures parapubliques, publiques et privées. C’est une formation dispensée dans les écoles du Réseau des Ecoles de Statistique Africaines (RESA).

Le statisticien titulaire du diplôme d’Ingénieur Statisticien Economiste met en œuvre l’analyse quantitative et la modélisation pour résoudre des problèmes complexes. Il est appelé à mesurer, modéliser et analyser, en univers incertain et risqué, des phénomènes économiques, sociaux ou environnementaux, pour évaluer, prévoir et décider. Il évolue dans l’administration publique, les institutions internationales ou le secteur privé dans les métiers de l’analyse et du traitement de l’information, notamment l’ingénierie des données. Ces compétences sont de plus en plus demandées en raison de données toujours plus nombreuses (Big Data), et de la nécessité de compétences adaptées pour pouvoir les traiter et les utiliser dans la prise de décision.

Objectifs de la Formation 

Former des cadres statisticiens-économistes capables de participer à la définition des politiques économiques et sociales, et de contribuer aux orientations fondamentales de ces dernières dans des structures publiques, para-publiques et privées.

Contenu de la formation

Le programme de formation est structuré autour des trois (3) modules ci-après :

  • Le premier module dénommé « Notions de base » a pour l’objectif de donner les bases sur la connaissance de l’environnement bancaire et de ses enjeux. Il permettra aux apprenants de comprendre les grands principes de la gestion des banques, l’importance de la
    réglementation des banques et leur apportera de la culture financière sur les grandes crises et faillites intervenues dans le secteur financier. Ce module peut également servir au rappel des notions avant d’aborder les sujets spécifiques de la réglementation ;

  • Le second module dénommé « Réglementation Bâloise » vise à donner aux apprenants la connaissance sur les exigences du texte réglementaire, l’organisation de la supervision bancaire, les principes de détermination des différents ratios destinés à garantir la
    résilience du système financier, l’organisation interne des banques pour répondre à ces exigences et enfin la communication financière autour des exigences réglementaires. Ce module est conçu pour aborder de façon exhaustive les sujets de la réglementation ;

  • Le troisième module proposé est dénommé « Spécialisation / Zoom spécifique ». Son objectif est de répondre à des besoins précis d’approfondissement des notions liées à la réglementation. Compte tenu de son caractère approfondi et de l’introduction de rubriques
    Volet « Professionnels de banque » du Parcours BCEAO / ENSEA de formation dans le cadre de la vulgarisation de la réglementation
    bancaire bâloise relatives à la modélisation, ce module s’adressera en priorité aux spécialistes des sujets Bâlois dans les banques commerciales (Direction des risques, Direction financières, …) et à la Banque Centrale (Direction chargée du suivi de l’application de la réglementation, équipes de superviseurs bancaires, …).

ANIMATEURS

La formation sera animée par une équipe d’enseignants affiliés à l’ENSEA avec l’appui de personnes-ressources du COFEB . Il est envisagé que des représentants de la Direction de la Stabilité Financière (DSF) interviennent dans le programme, au titre des enseignements sur les questions réglementaires.
L’ENSEA en tant que pôle d’excellence a accès à un vivier de formateurs qualifiés constitué de ses enseignants et d’anciens étudiants intervenant aujourd’hui sur le sujet dans le monde professionnel. 

 

POPULATION CIBLE

La population cible est composée de cadres d’établissements de crédit et de Banques Centrales.
Deux (2) catégories d’agents des établissements de crédit sont concernées par l’offre de formation :

  •  Les professionnels impliqués dans l’implémentation de la réglementation Bâloise, notamment les responsables des risques, des engagements, de l’audit et les gestionnaires de portefeuille. Il s’agit de cadres spécialistes dans la mise en œuvre
    opérationnelle de Bâle 2 et 3. Cette catégorie suivra les trois (3) modules de la formation ;
  • Les cadres qui ne sont pas directement impliqués dans l’implémentation de Bâle 2 et 3. Ce public est considéré comme « non spécialiste » des questions prudentielles. Il s’agit notamment des caissiers, des chargés d’affaires, etc. Ils suivront uniquement les
    deux (2) premiers modules de la formation (Initiation et Socle commun). S’agissant des cadres de Banques Centrales, ils pourront suivre les trois (3) modules de formation.

PERIODES ET LIEUX

Les périodes de formation sont en cours de définition.

Au demeurant, les sessions de formation se dérouleront en présentiel pour la catégorie « Professionnels spécialistes opérationnels » et en ligne pour certains modules en ce qui concerne la catégorie « Non spécialiste ».

La durée de la formation est fixée comme suit :

  • Professionnels spécialistes opérationnels et Cadres de Banques Centrales : 90 heures (15 jours). En sus des modules « Initiation » et « Socle commun ». La formation fera une ouverture sur la modélisation des risques. Les aspects théoriques économétriques et mathématiques seront brièvement exposés afin de focaliser davantage les sessions sur l’examen des cas pratiques de modélisation des paramètres bâlois ;

  • Professionnels non spécialistes : 18 heures (3 jours). La formation sera organisée sous le format d’un séminaire d’information ponctué d’études de cas pratiques.

La formation

La formation des ISE s’étend sur trois années scolaires et comprend à la fois des cours théoriques, des travaux pratiques sur le terrain dans le cadre des stages en entreprises ou au sein des institutions publiques, parapubliques ou d’organismes internationaux, etc.

Au cours de sa formation, un élève ISE reçoit une large gamme d’enseignements permettant de couvrir de nombreux domaines d’expertise, tel que : l’économie, la sociologie, l’informatique, la finance, le management, etc. De fait, l’élève ISE suit deux (02) années d’apprentissage général avant de faire un choix de spécialisation lors de la troisième année de formation.

  • Notion théorique des concepts importants de la science économique
  • Les outils nécessaires pour mener une étude ou une analyse économique
  • Application des notions théorique dans les études de cas
  • Les outils nécessaires pour la compréhension des méthodes statistiques
  • Les outils nécessaires pour permettre la poursuite dans le domaine de la recherche scientifique
  • Les notions fondamentales de la finance générale
  • Compréhension des modèles financière
  • Bureautique
  • Logiciel statistique
  • Base de données
  • Pratique des enquêtes
  • Elaboration d’une étude statistique
  • Conception des outils de collecte
  • Traitement et analyse des données
  • Modélisation statistique

Voies de spécialisation

Des voies de spécialisation aboutissant à des domaines d’expertise aussi bien des secteurs public et privé. Les étudiants ISE ont la possibilité d’être inscrits dans un parcours de double diplôme avec l’ENSAI de Rennes et l’ENSAE Paris Tech. 

Après leur formation, les étudiants ayant choisi cette option ont le double diplôme ISE et Actuaire de l’ISFA de Lyon. Les élèves dans l’option actuariat se spécialisent dans l’application des probabilités, des statistiques et de la gestion des risques. Ils se familiarisent aux domaines de l’assurance, la finance ainsi que de la protection sociale. La formation couvre les modules suivants:

    1. Processus Stochastiques II
    2. Risk Management
    3. Choix de Portefeuille et Arbitrage
    4. Actuariat – Vie
    5. Actuariat – Dommage
    6. Techniques actuarielles
    7. Économétrie de la Finance

Mettant l’accent sur les statistiques mathématique, cette option est orientée vers le domaine de la recherche en statistique. On y introduit des notions de statistique approfondies, notamment les modèles économétriques avancé. A partir de l’année scolaire 2018-2019, un volet Data Science a été introduit. 

Les modules couverts par la voie de spécialisation Statistique et Économétrie sont:

  1. Séries temporelles approfondies
  2. Analyse des données Approfondie
  3. Processus Stochastiques II
  4. Analyse exploratoire des données
  5. Économétrie des données de Panel
  6. Modèles de durée

Cette option propose une gamme complète d’outils d’aide à la décision pour les entreprises, en s’appuyant notamment sur les méthodes développées en Statistique et en Business Analytics. La voie Entreprise forme les étudiants aux méthodes quantitatives modernes tout en leur donnant une vision globale de l’entreprise et de son environnement. Elle leur permet d’acquérir des compétences opérationnelles dans une vaste gamme de métiers et de secteurs d’activité. Les modules couverts par la voie de spécialisation Économie d’Entreprise sont les suivants:

  1. Financement des entreprises
  2. Etude de marché (Marketing)
  3. Techniques boursières
  4. Analyse Financière et Diagnostic de l’entreprise
  5. Recherche Opérationnelle
  6. Droit commercial

Se focalisant sur la gestion des politiques économique publique, cette option met à disposition des élèves les outils nécessaires pour mener à bien l’économie nationale et internationale. 

La formation couvre les modules suivants:

  1. Modélisation en équilibre général calculable
  2. Macroéconomie monétaire et financière
  3. Séries temporelles approfondies
  4. Cycles réels et monétaires
  5. Marché du travail et politiques de l’emploi

L’objectif de cette option est de transmettre les méthodes statistiques et économétriques les plus avancées, en vues d’applications aux données et problématiques financières. La modélisation des séries temporelles est centrale dans cette option : séries financières à haute/moyenne/basse fréquence, univariées comme multivariées, à temps discret ou continu.

  1. Modélisation en équilibre général calculable
  2. Macroéconomie monétaire et financière
  3. Séries temporelles approfondies
  4. Cycles réels et monétaires
  5. Marché du travail et politiques de l’emploi

Interaction avec le milieu professionnel

Au cours de la formation, les étudiants sont régulièrement exposés au monde professionnel. En effet, ils suivent des conférences animées par les experts dans différents champs de l’économie. Ces conférences ont pour objectif général d’informer ces derniers sur les derniers développements dans les champs de l’économie et de la statistique afin de susciter des vocations et orienter des choix de carrières. Par la suite, ils ont la possibilité d’échanger avec les anciens diplômés qui partagent avec eux leurs expériences dans leur domaine d’exercice. L’école facilite également la venue de certaines entreprises pour la présentation de leurs métiers aux étudiants.

Les débouchés

Les Ingénieurs Statisticiens Economistes sont appelés à servir dans les services nationaux de statistique ou de planification, dans d’autres services administratifs, dans des organismes publics, semi-publics ou privés (organismes non-financiers, banques, assurances, sociétés d’investissement, sociétés d’études, etc.) de leurs pays.

Quelques débouchés de la filière ISE

• Économiste
• Comptable Nationale
• Directeur de service Statistique
• Contrôleur de Gestion
• Trader
• Data Scientiste
• Responsable marketing
• Chargé d’études
• Suivi évaluateur
• Banquier
• Actuaire