Depuis l’an 2006, un document projet, « Trust Fund » a été rédigé par l’ensemble des trois écoles (ENSEA, ISSEA et ENSAE-Sénégal) avec le soutien de l’Observatoire économique et statistique de l’Afrique subsaharienne (AFRISTAT) pour solliciter un appui financier auprès de la Banque Mondiale.

Ce document projet, après plusieurs amendements a été finalement approuvé et la Banque a décidé d’apporter aux trois écoles, un appui financier à travers son Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des Ecoles de Statistiques (PARCES-BM) appelé « TFSCB TF092112 ». Ainsi, pour concrétiser cet accord, la Banque Mondiale a signé une convention avec AFRISTAT, chargé de gérer les fonds pour le compte des Ecoles.

De manière générale, le projet vise au renforcement des capacités des écoles de statistique et des systèmes statistiques nationaux africains.

Par ailleurs, il s’agira de façon spécifique de :

  • Développer des modules de formation qui permettront le renforcement des capacités des Cadres des INS en vue de relever les défis des ODD ;
  • Renforcer les personnels des SSN par le biais de la formation de haut niveau,
  • Organiser des formations à l’attention des formateurs (enseignants) des écoles de statistique ;
  • Disposer d’équipements informatiques et accessoires, pédagogiques et didactiques adaptés pour délivrer des enseignements de bonne qualité ;
  • Renforcer les fonds documentaires.